mercredi, juin 29, 2022

Accusés d’avoir escroqué plus de 200 étudiants, une mère de famille et ses enfants risquent 5 à 4 ans de prison ferme

Trois membres d’une même famille, à savoir une mère et ses deux enfants ont été jugés hier, mercredi 28 mars 2018 par le tribunal Correctionnel de Dakar. Ils sont accusés d’avoir roulé dans la farine plus de 200 étudiants, en leurs promettant des bourses d’études pour le Canada. Les mis en cause risquent 5 à 4 ans de prison ferme.

Poursuivis pour association de malfaiteurs, escroquerie, blanchiment de capitaux, faux en information et complicité, une mère de famille et ses enfants ont été attraits devant la barre du tribunal Correctionnel de Dakar, suite à une plainte déposée contre eux par 200 étudiants.

- Publicité -

En effet, ces derniers, qui voulaient obtenir des bourses pour le Canada, ont postulé suite à une annoncée émanant d’Afup Canada, une plateforme créée par la nommée Henriette Niang, la directrice, diffusée sur les réseaux sociaux, et qui proposait des bourses de 15 millions. Cette dernière qui a comme associés sa mère et son fils, demandait aux étudiants de verser 500 000 F Cfa pour l’obtention de la bourse.

Interrogé, aucun des prévenus n’a reconnu les faits. Pour se défendre, ils ont soutenu que l’entreprise est bien structurée et permettait aux étudiants d’obtenir des bourses au Canada.

Devant la barre, la directrice de soutenir que 221 admissions ont été délivrées et ceux qui n’ont pas pu partir sont confrontés à un problème de délai.

Après les plaidoiries des deux parties, le tribunal a mis l’affaire en délibéré le 11 avril prochain. Et, la demande de liberté provisoire rejetée.

Articles Similaires

- Publicité -

Nos derniers articles

Comment passer de l’opposition au terrorisme.

Nathalie Yamb décortique les deux projets de loi votés par l'assemblée nationale et montre comment on peut au Sénégal passer d'opposant à...

2 Poids 2 Mesures : 3ème Mandat et Avion Présidentiel

La Démocratie sénégalaise est réellement malade de ses acteurs et non de ses textes. Si on convoque l’histoire récente, nous avons une...

Attristée par l’accident mortel de l’équipe de Leral, Anpels présente ses condoléances

L’association nationale des professionnels de la presse en ligne du Sénégal (Anpels) a appris avec beaucoup de tristesse que le troisième jour...

Fonds d’appui à la presse : La conspiration de la tutelle éventrée !

Tous les pouvoirs qui se sont succédé dans notre pays ont tous en un moment donné des grands enjeux politiques du moment,...

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas. https://www.youtube.com/watch?v=mY_2tTTk1-o&t=42s