jeudi, décembre 2, 2021

Covid-19: Des scandales sexuels frappent les centres COVID-19. Des personnes en quarantaine se «livrent à des actes sexuels» les unes avec les autres.

Le secrétaire permanent du ministère de la Santé en Ouganda a révélé que les personnes vivant en quarantaine en Ouganda ont commencé à avoir des relations sexuelles entre elles.

- Publicité -

Selon WatchDog Ouganda, la secrétaire permanente Diana Atwine a fait ces déclarations lors d’une récente interview à l’émission de radio One, disant que la plupart des personnes mises en quarantaine dans les hôtels se déplacent dans les chambres la nuit tombée.

Elle a déclaré que le ministère de la Santé (MOH) était très préoccupé parce que cette pratique compromettait les efforts du gouvernement pour freiner la propagation du coronavirus en Ouganda.

«Les Ougandais ne sont pas sérieux. Certains qui sont en quarantaine ont même commencé à avoir des relations (sexuelles). Ils se déplacent dans les chambres des autres dans les hôtels où nous les avons placés. D’autres, comme à Mulago, quittent leurs chambres pour rendre visite à leurs collègues qui se trouvent dans d’autres pièces, c’est trop dangereux et cela détournera nos efforts », a déclaré Atwiine.

Selon elle, c’est la raison pour laquelle certaines personnes n’ont pas été libérées depuis qu’elles ont appris cette pratique.

Cette découverte intervient des semaines après que le ministère de la Santé du pays a annoncé que 17 endroits seraient utilisés comme centres d’isolement. Les lieux comprennent des hôtels, des hôpitaux et des universités, où plus de 232 personnes sont placées en quarantaine.

Articles Similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Nos derniers articles

Comment passer de l’opposition au terrorisme.

Nathalie Yamb décortique les deux projets de loi votés par l'assemblée nationale et montre comment on peut au Sénégal passer d'opposant à...

2 Poids 2 Mesures : 3ème Mandat et Avion Présidentiel

La Démocratie sénégalaise est réellement malade de ses acteurs et non de ses textes. Si on convoque l’histoire récente, nous avons une...

Attristée par l’accident mortel de l’équipe de Leral, Anpels présente ses condoléances

L’association nationale des professionnels de la presse en ligne du Sénégal (Anpels) a appris avec beaucoup de tristesse que le troisième jour...

Fonds d’appui à la presse : La conspiration de la tutelle éventrée !

Tous les pouvoirs qui se sont succédé dans notre pays ont tous en un moment donné des grands enjeux politiques du moment,...

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas. https://www.youtube.com/watch?v=mY_2tTTk1-o&t=42s