jeudi, juin 30, 2022

Crash de l’hélicoptère de l’armée sénégalaise à Missirah: 14 mars 2018-14 mars 2019 : des militants politiques décorés à la place des véritables héros

14 mars 2018-14 mars 2019. Voilà un an, jour pour jour, que s’écrasait au large de Missirah (Fatick), l’hélico de type Mi17 de l’armée sénégalaise. L’avion qui revenait de mission sociale à Ziguinchor avait à son bord 20 passagers dont 4 membres de l’équipage. L’accident avait fait 8 morts et 12 rescapés.

- Publicité -

Interrogé, le délégué du personnel du Centre de pêche de Missirah, Mamadou Seydi, revient sur le drame.
«L’accident nous a tous surpris. Mais dès que le bruit a retenti dans le village, notre directeur d’alors nous a instruit de mettre à la disposition des secours tout le matériel nécessaire (moteurs, pirogues, gilets, carburants, bottes, coupe-coupe). Nous avons ainsi mobilisés nos propres moyens pour porter secours aux accidentés », raconte Seydi dans les colonnes de «L’Observateur».

Cependant des personnes qui n’étaient pas sur les lieux ont été décorées à la place des véritables héros, selon la source de nos confrères. «Cela nous a fait très mal. Si je pouvais rencontrer le président de la République Macky Sall, je lui dirais que nous ne sommes pas contents de la manière dont les gens qui devaient être décorés ont été sélectionnés », fulmine-t-il.

«Nous pensons que la liste qui a été remise au chef de l’Etat a été politisée. Parce que y a des gens qui y figurent qui ne sont même pas du village et des responsables politiques n’étaient pas sur place et qui ont fait parti de la délégation », peste-t–il.

Articles Similaires

- Publicité -

Nos derniers articles

Comment passer de l’opposition au terrorisme.

Nathalie Yamb décortique les deux projets de loi votés par l'assemblée nationale et montre comment on peut au Sénégal passer d'opposant à...

2 Poids 2 Mesures : 3ème Mandat et Avion Présidentiel

La Démocratie sénégalaise est réellement malade de ses acteurs et non de ses textes. Si on convoque l’histoire récente, nous avons une...

Attristée par l’accident mortel de l’équipe de Leral, Anpels présente ses condoléances

L’association nationale des professionnels de la presse en ligne du Sénégal (Anpels) a appris avec beaucoup de tristesse que le troisième jour...

Fonds d’appui à la presse : La conspiration de la tutelle éventrée !

Tous les pouvoirs qui se sont succédé dans notre pays ont tous en un moment donné des grands enjeux politiques du moment,...

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas. https://www.youtube.com/watch?v=mY_2tTTk1-o&t=42s