dimanche, juillet 3, 2022

Découverte macabre d’un talibé (élève à l’école coranique) : Seydi Gassama prône pour l’adoption du « code de l’enfant » le « plus rapidement possible »

Seydi Gassama, directeur exécutif d’Amnesty international Sénégal, a appelé le président Macky Sall à adopter le « plus rapidement possible » le code de l’enfant « , après la découverte d’un corps sans vie d’un talibé (élève à l’école coranique) qui serait battu à mort par son maitre.

- Publicité -

«Je crois que ce n’est pas la première affaire de ce genre. C’est presque tous les mois que nous recevons à Amnesty des cas d’allégations et de maltraitance d’enfants dans les Daara (école coranique). Je crois qu’il est temps que l’Etat du Sénégal mette fin à tout cela », a dit M. Gassama.

Pour lui, les maitres coraniques doivent comprendre que la forme traditionnelle des écoles est « révolue », appelant l’Etat à prendre ses responsabilités. La plupart des instances internationales des droits humains épinglent aujourd’hui essentiellement à cause de la situation des enfants talibé et cela ne peut plus continuer, dit-il.

« Je crois qu’on doit aller très rapidement vers l’adoption du code de l’enfant, réformer l’enseignement dans le daara et faire en sorte que le daara soit modernisé et que les enseignants aient une certaine pédagogie. Au dela lecture du Coran Seydi Gassama souhaite que les enfants apprennent d’autres métiers dans un cadre protecteur.

Il espère que durant ce mandat, Macky Sall mettra fin à la « souffrance séculaire des enfants talibé, car « les condamnations ne dissuadent pas les maitres coraniques ».

A Mbour, une ville située à environ 80 km au sud de Dakar, précieusement au quartier Malicounda, un marabout a été arrêté jeudi par la Gendarmerie, après la mort suspecte d’un talibé (disciple). Le corps sans vie de l’enfant a été exhumé par les Sapeurs pompiers pour les besoins de l’autopsie.

Articles Similaires

- Publicité -

Nos derniers articles

Comment passer de l’opposition au terrorisme.

Nathalie Yamb décortique les deux projets de loi votés par l'assemblée nationale et montre comment on peut au Sénégal passer d'opposant à...

2 Poids 2 Mesures : 3ème Mandat et Avion Présidentiel

La Démocratie sénégalaise est réellement malade de ses acteurs et non de ses textes. Si on convoque l’histoire récente, nous avons une...

Attristée par l’accident mortel de l’équipe de Leral, Anpels présente ses condoléances

L’association nationale des professionnels de la presse en ligne du Sénégal (Anpels) a appris avec beaucoup de tristesse que le troisième jour...

Fonds d’appui à la presse : La conspiration de la tutelle éventrée !

Tous les pouvoirs qui se sont succédé dans notre pays ont tous en un moment donné des grands enjeux politiques du moment,...

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas. https://www.youtube.com/watch?v=mY_2tTTk1-o&t=42s