Logo

En prison depuis 2013 pour terrorisme, l’Imam Boubacar Dianké sera à la barre demain, de même que le jeune Saér Kébé

par | Mar 26, 2019 | A la une, Actualités, Société | 0 commentaires

C’est le bout du tunnel pour l’Imam Boubacar Dianké. Placé sous mandat de dépôt depuis février 2013 pour terrorisme, le religieux sera jugé demain mercredi en chambre criminelle pour les chefs d’accusation d’association des malfaiteurs, d’atteinte à la sureté de l’Etat et terrorisme. Selon l’accusation, l’Imam Dianko a été intercepté alors qu’il tentait de rallier le Nord Mali. Les policiers l’ont appréhendé, car il est suspecté d’avoir des liaisons dangereuses avec le mouvement de l’unicité et le djihad en Afrique de l’ouest, disent-ils.

Depuis lors il est en prison. Sa longue détention préventive a été plus d’une fois dénoncée par le mouvement Nittu Deug. Finalement il sera à la barre demain, le même jour que l’ex-élève en classe de terminal Incarcéré depuis 2015 pour apologie du terrorisme suite à un post publié sur Facebook menaçant ainsi les Américains pour leur soutien à Israël, indique le quotidien Enquête.

Articles Similaires

Radio H24

Dakarweb.net