Logo

FESPACO 2019 : Le collectif des cinéastes non-alignées (CCNA) aurait suggérer de boycotter la série « Le Trône » du réalisateur Tahirou Tasséré Ouédraogo

par | Mar 4, 2019 | A la une, Culture | 0 commentaires

les rideaux sont tombés sur la 26ème édition de la célébration du cinquantenaire du FESPACO.
Le Sénégal y a fait bonne figure en décrochant deux médailles : le poulain de bronze avec Angèle Diabang, réalisatrice sénégalaise,pour son film « Un Air de Kora », doté d’un montant de 1 million de F CFA. Diabang a été aussi sacrée meilleure femme cinéaste de la CEDEAO. Et le poulain d’argent par Khadidiatou Sow avec son film  » Une Place dans l’avion » qui empoche la somme de 3 millions de nos francs.
A noter que le grand prix de l’Etalon d’or du Yennenga revient au rwandais Joel Karekezi avec son film « The Mercy of the Jungle » doté de 20 millions de francs CFA, l’Etalon d’Argent long métrage fiction, d’une valeur de 10 millions de francs CFA, a été décerné à l’égyptien Khaled Youssef pour son film
« Karma ». Pour ce qui est de l’Etalon de Bronze long métrage fiction, doté de 5 millions de francs CFA, il a été remporté par le film « Fatwa », du tunisien Ben Mohmound.
Cependant beaucoup de couac ont été noté aucours de cette édition 2019 ; selon nos sources durant l’ événement, les femmes de l’industrie du cinéma africain auraient invitées à la signature d’une pétition et à la diffuser le plus largement possible. Avec le hashtag  » Même pas peur  » , les collectifs Cinéastes non-alignées (CCNA) et Noire n’est pas mon métier appellent au boycott de la série « Le Trône », réalisée par Tahirou Tasséré Ouédraogo en compétition série, dans le cadre du Fespaco 2019.
Selon les propos de Azata Soro, deuxième assistante du réalisateur burkinabè Tahirou Tasséré Ouédraogo, le réalisateur l’a insultée, frappée puis a cassé une bouteille de bière avant de taillader son visage, toujours marqué, sur la joue, par une cicatrice de plus de 8 centimètres.
Le cinéaste a été jugé et condamné pour ces faits, mais nullement désavoué par la profession.
Ainsi, pour des raisons éthiques, il est inadmissible que ce film ait été sélectionné par le Fespaco dans le cadre du cinquantenaire du festival, et par dessus tout, appuyé par TV5 Monde. Ils ont réclamé fermement que Le « Trône » soit exclu de la compétition.
Un geste que l’ensemble de la profession marque afin de dénoncer les violences, harcèlements et abus sexuels subis par leurs collèges. Une conférence de presse avait été organisée par CCNA autour de la thématique « La place des femmes dans l’industrie du cinéma africain et de la diaspora » pour débattre et trouver des solutions face à cette situation.

Articles Similaires

Radio H24

Dakarweb.net