Logo

Les candidats définitivement retenus par le conseil constitutionnel et leur revue de la semaine.

par | Jan 20, 2019 | A la une, Actualités, Politique | 0 commentaires

Les candidats définitivement retenus par le conseil constitutionnel et leur revue de la semaine.


La liste définitive des candidats à la présidentielle de 2019 vient d’être dévoilée par le conseil constitutionnel. Il s’agit de Macky Sall de la coalition Benno Bokk Yakaar, de Idrissa Seck du parti reewmi, de Issa Sall du PUR, de Ousmane Sonko du Pastef et de Madicke Niang de la coalition Madicke 2019. 


Macky Sall, une semaine d’inaugurations


Lundi 14 janvier 2018, le premier trajet du Train Express Régional a été réceptionné par le président de la république qui a promis à cette occasion de dédommager les 14465 personnes impactées du TERApres le TER, le Président Macky Sall a inauguré la deuxième sphère de Diamniadio, dans la semaine. Cette nouvelle sphère ministérielle pouvant accueillir une dizaine de ministères, selon Macky Sall, pourra œuvrer au « renouveau du service public et participe à la modernisation de l’administration sénégalaise ».Vendredi passé, la grande mosquée de Guedjewaye a été également inaugurée par le président de la république, qui l’avait promis aux banlieusards, il y’a de cela un an.Par ailleurs, la déclaration du président de la république la plus marquante de la semaine est celle prononcée à l’occasion de la 3e édition de la Conférence internationale sur l’émergence en Afrique (CIEA). Le chef de l’Etat réagit par rapport la situation de sous-développement de l’Afrique et les défis pour y remédier. Dans cette déclaration, le président de la république semble répliquer au clip « saï saï au cœur » du groupe Keur Gui.« Nous partons avec un retard et ce retard, il faut le rattraper. Il nous faut nous battre. Et c’est dans la compétitivité que nous allons sortir l’Afrique du sous-développement. Il faut former la jeunesse. Pas une jeunesse qui insulte tout le monde, une jeunesse qui insulte les Présidents. Nous n’allons pas nous développer avec ça », dit Macky Sall.


Idrissa Seck quitté par des militants tente de recoller les morceaux.


Idrissa Seck a vu des militants de son propre fief lui tourner le dos. Trente-et-un membres du parti Rewmi, Fsd/Bj, Bess Du Niak de la région de Thiès ont rencontré le président sortant Macky Sall pour lui témoigner leur soutien en vue de sa réélection lors de la présidentielle du 24 février 2019, a révèle Senenews.Cependant, le président du parti reewmi tente de recoller les morceaux dans cette période préélectorale.En effet, Idrissa Seck candidat à la présidentielle de 2019, s’est rendu ce jeudi, chez son ancien compagnon Thierno Bocoum.Son ex-responsable de parti qui l’avait quitté pour mettre sur pied le mouvement Agir, voulait même être candidat à la présidentielle avant de désister. Cette retrouvaille fait penser à un rapprochement entre le candidat du parti reewmi et son ancien partenaire.


Issa Sall du PUR fait le tour de l’Italie


L’on se rappelle de la fameuse déclaration du candidat du PUR la semaine dernière lors d’une rencontre du Front national de résistance, «faisons en sorte que, s’il y a un deuxième tour, qu’au moins que Macky Sall ne soit pas l’un des deux candidats. Et nous en sommes capables si nous restons déterminés». Ces paroles ne sont guère à l’air pour le professeur Issa Sall. Pour concrétiser cela, le PUR ne compte pas se limiter uniquement sur le territoire du pays. En effet, le candidat du PUR a foulé les frontières en se rendant en Italie ce week-end, où il a tenu une série de meetings avec les sympathisants du parti de la diaspora, particulièrement ceux d’Italie.La rencontre de Forli de ce samedi et celle de Bergamo de ce dimanche attirent beaucoup plus d’attention, grâce aux rassemblements extraordinaires des puristes d’Italie.Ces derniers ont accueilli leur leader et l’ont renouvelé leur confiance pour les prochaines échéances électorales de 2019.


Ousmane Sonko répond ses détracteurs et dévoile l’une de ses femmes.


Vendredi après midi, s’est tenu le grand rendez-vous des patriotes, un méga meeting, sous l’égide de leur président, Ousmane Sonko. Cette rencontre qui s’est tenue devant une marrée humaine, était une occasion pour le candidat du Pastef de faire la réplique à ses détracteurs. L’homme s’est toujours défini comme le Monsieur propre de la politique sénégalaise. Sur ce, il a évoqué l’une des sources de financement du parti. « Le Pastef parvient à subvenir à ses besoins grâce à la campagne Bokk na et la cotisation des membres », se défend le leader Pastef. Répondant toujours aux accusations à l’encontre de sa famille, Sonko a invité à la place une de ses femmes pour montrer aux gens que les accusations portées sur sa famille sont absolument infondées.Ousmane Sonko s’est prononcé également sur l’affaire du TF 1451/R en faisant de nouvelles révélations sur le dossier des 94 milliards. Sonko persiste et signe que  » 46 milliards ont été décaissés et je connais la banque qui a fait la transaction (…) j’interpelle le procureur Serigne Bassirou Guèye à s’autosaisir » affirme le président du Pastef.


Madicke Niang dans le sud du pays pour une tournée politique.


La coalition Madicke 2019 a organisé des journées de sensibilisation et également des rencontres de « thé débat » dans la semaine avant de se rendre dans le sud du Pays.Vendredi à Kolda, Samedi à Sedhiou puis dimanche à Ziguinchor, Me Madické Niang, candidat à la présidentielle de 2019 a fait une tournée politique avec sa délégation, dans le sud du pays.Le candidat de la coalition Madické 2019 a été d’abord triomphalement accueilli Vendredi matin à Kolda. Des militants koldois venus de partout dans la région ont salué le courage politique de leur candidat Me Madicke Niang et son comportement dans l’arène politique sénégalaise.Durant cette première étape de la tournée, des visites de proximité et des audiences avec les responsables locaux de la coalition Madické 2019 se sont tenues.Ce samedi, Me Madické Niang et sa délégation se sont rendus à Sédhiou avant de se rendre à Ziguinchor, ce dimanche où ils ont été accueillis par une foule monstre.

Amed Mbaye

Articles Similaires

Radio H24

Dakarweb.net