mardi, juin 15, 2021

Moustapha Cissé Lô en colère : « Ma ngui Apr ,amna carte mais beugatou mafa dara,Macky boum ma nommé ti »

Après Me Madické Niang, le Khalife des mourides envoie Moustapha Cissé Lô à la retraite politique. « Je suis à l’APR (Alliance pour la République, parti au pouvoir), j’ai la carte du parti.

- Publicité -

Après Me Madické Niang, le Khalife des mourides envoie Moustapha Cissé Lô à la retraite politique. « Je suis à l’APR (Alliance pour la République, parti au pouvoir), j’ai la carte du parti. Mais, je ne veux plus rien du parti ». La déclaration est faite par Moustapha Cissé Lô, le tonitruant député, qui abdique.

Repris par Vox populi, il poursuit : « J’en ai le droit. Que Macky Sall ne me nomme plus, je l’ai dit au Khalife (général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké). Je ne veux plus qu’il (Macky) prenne un décret pour moi. »

Et d’ajouter : « Et je ne serai plus candidat député pour l’APR ni pour la coalition BBY (Benno Bokk Yakaar). Qu’ils ne me mettent plus dans leurs schémas ». Mais cela ne veut pas dire qu’il leur tourne le dos, nuance l’apériste. Car, s’empresse-t-il de préciser : « Je ne suis pas dans l’opposition, je suis avec Macky. Je n’ai non plus aucune alliance avec quelqu’un d’autre. Je n’ai qu’un leader, Macky Sall. »

Le président de la commission du Parlement de la CEDEAO signale avoir « la bénédiction » de son marabout, et celle de Serigne Mountakha qui l’a appelé, révèle-t-il, « pour me dire qu’il ne veut plus m’entendre dans des querelles politiques, des critiques ou autre chose. Le Khalife m’a dit que ce que Serigne Touba a fait pour moi dépasse de loin tout ça. Donc, ce qu’il m’a dit, c’est ce qu’il a dit à Madické Niang ».

Reste, signale Cissé Lô, de rencontrer le chef de l’Etat, Macky Sall, et lui rendre compte de sa décision.

galsen221

Articles Similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Nos derniers articles

2 Poids 2 Mesures : 3ème Mandat et Avion Présidentiel

La Démocratie sénégalaise est réellement malade de ses acteurs et non de ses textes. Si on convoque l’histoire récente, nous avons une...

Attristée par l’accident mortel de l’équipe de Leral, Anpels présente ses condoléances

L’association nationale des professionnels de la presse en ligne du Sénégal (Anpels) a appris avec beaucoup de tristesse que le troisième jour...

Fonds d’appui à la presse : La conspiration de la tutelle éventrée !

Tous les pouvoirs qui se sont succédé dans notre pays ont tous en un moment donné des grands enjeux politiques du moment,...

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas. https://www.youtube.com/watch?v=mY_2tTTk1-o&t=42s

Édito – Liberté de la presse menacée : le monstre sous d’autres formats

Le Sénégal célèbre ce 3 mai, avec l’ensemble des pays du monde, la journée internationale de la liberté de la presse. C’est...