samedi, juillet 2, 2022

Période préélectorale et violence : Aïssata Tall Sall ne milite pas pour l’insurrection.

- Publicité -

Candidate à la candidature recalée par le conseil constitutionnel, la présidente du mouvement osez l’avenir fait appel à la société civile.
Aïssata Tall Sall ne veut pas que le pays plonge dans l’instabilité, selon la radio Zik-fm. Selon elle, certes la bataille est politique, mais ça doit être en dehors de toute idée d’insurrection
De ce fait, elle demande à la société civile et aux hommes politiques d’être plus attentifs aux difficultés du moment.
 Elle s’exprimait lors du Forum citoyen qui a pour thème : « Construction d’une démocratique post-électorale: la réforme des institutions comme condition de possibilité du renforcement de la République. La démocratie de l’Etat de droit et des droits »

Amed Mbaye

Articles Similaires

- Publicité -

Nos derniers articles

Comment passer de l’opposition au terrorisme.

Nathalie Yamb décortique les deux projets de loi votés par l'assemblée nationale et montre comment on peut au Sénégal passer d'opposant à...

2 Poids 2 Mesures : 3ème Mandat et Avion Présidentiel

La Démocratie sénégalaise est réellement malade de ses acteurs et non de ses textes. Si on convoque l’histoire récente, nous avons une...

Attristée par l’accident mortel de l’équipe de Leral, Anpels présente ses condoléances

L’association nationale des professionnels de la presse en ligne du Sénégal (Anpels) a appris avec beaucoup de tristesse que le troisième jour...

Fonds d’appui à la presse : La conspiration de la tutelle éventrée !

Tous les pouvoirs qui se sont succédé dans notre pays ont tous en un moment donné des grands enjeux politiques du moment,...

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas

PASTEF: Lancement de la session de formation en bureautique pour les étudiants ressortissants de Gossas. https://www.youtube.com/watch?v=mY_2tTTk1-o&t=42s